Menu

Infos diocèse de Bayonne

Site d'informations et d'actualités du diocèse catholique de Bayonne, Lescar et Oloron (Pyrénées Atlantiques 64)
  1. L'entretien avec Mgr Aillet - Octobre 2017
    Vous pouvez écouter l'entretien enregistré le 19 octobre 2017 et diffusé sur Radio Lapurdi Irratia et Radio Présence Lourdes Pyrénées.
  2. Le festival du film chrétien
    Du mercredi 20 au mardi 26 septembre 2017, a eu la 1er édition du Festival du Cinéma Chrétien à Bayonne au CGR de Bayonne et au collège La Salle St-Bernard organisé et coordonné à la fois par le Diocèse et l’Atelier Théâtre de Notre-Dame. 11 films dont 10 du distributeur Saje Distribution ont permis aux grands comme aux petits de profiter de films très variés poussant à la réflexion que cela soit sur un plan philosophique que religieux, mais aussi dans sa propre implication quant à ses actions pour évangéliser.Se poser diverses questions au fil des images qui ont défilées sous nos yeux.En quelques lignes, je vais me permettre de résumer mes pensées, mes paroles ou mes sentiments ou impressions. Bien entendu tout cela n’est pas exhaustif, cela ouvre seulement des portes…Avec « Dieu n’est pas mort », cela peut nous montrer que cela n’est pas évident en tant que chrétien de prouver que Dieu existe que cela soit sur un plan scientifique ou rationnel… N’est-il pas vrai aussi de faire parler son cœur au-delà des éternelles confrontations « Si Dieu existe ! Alors pourquoi la guerre ? Pourquoi la mort d’innocents ? Pourquoi tant de destruction ? Pourquoi tant de haine ? de disputes ?... Que dire ? L’histoire nous a prouvé que l’être humain s’est servi de la religion pour assouvir son orgueil et servir ses ambitions personnelles.Alors que croire en Dieu est un don reçu de Dieu, c’est une relation personnelle à la fois intérieure et extérieure à nous, et qui par mille et une façons nous…
  3. PMA pour les femmes : et les enfants dans tout cela ?
    Le projet gouvernemental d’élargir la Procréation Médicale Assitée (PMA) aux femmes célibataires et aux couples de femmes pose de nombreuses questions notamment sur l’absence du père pour l’enfant. Aude Mirkovic, maître de conférences en droit privé et auteur de « PMA-GPA : quel respect pour les droits de l’enfant », revient point par point sur les confusions qui peuvent exister sur la signification de ces pratiques. (article paru dans Notre Eglise n°85).  La PMA pour les femmes est un abus de langage car, y compris avec l’assistance de la médecine, une femme ne procrée ni seule ni avec le concours d’une autre femme : la PMA envisagée est, plus précisément, l’insémination par des donneurs anonymes de femmes dont le projet d’enfant n’inclut aucun homme.Pour l’enfant, principal intéressé et pourtant grand absent des débats, ces PMA sont des procréations sans père : la PMA pour les femmes réalise l’effacement du père. La branche paternelle de l’enfant est rendue vacante, le cas échéant pour permettre à une deuxième femme, la conjointe de la mère, de réaliser son désir d’enfant.Ces conceptions d’enfants délibérément privés de père réalisent une grave injustice à l’égard de l’enfant et posent une question toute simple : est-il important d’avoir un père, ou pas ? Est-il légitime de priver délibérément un enfant de père pour satisfaire le désir d’autrui ?Ce qui s’annonce n’a rien d’anodin : le comité d’éthique lui-même reconnaît qu’il s’agit là d’une « nouveauté anthropologique » et que demeurent des points de butée, autrement dit des questionnements non résolus, qui concernent « le rôle comme la définition du père »…
  4. Les conférences de François Moog sur l'élan missionnaire sont disponibles en ré-écoute
    Pour sa rentrée, l'ATPA (Antenne de Théologie des Pays de l'Adour) a invité M. François Moog les 29 et 30 septembre derniers à Bayonne, pour deux conférences sur « La transformation missionnaire des communautés chrétiennes ». François Moog est docteur en théologie et doyen de l'ISP à l'Institut Catholique de Paris. Alors que le modèle paroissial semble s’essouffler, notamment à cause de la diminution du nombre de prêtres, le pape François appelle à une « transformation missionnaire de l’Eglise ». La première conférence ouverte à tous a abordé cette question à partir du défi que constitue l’annonce de l’Evangile dans un monde sécularisé et donc de l’appel à une nouvelle évangélisation.Le lendemain, à l'occasion de la rentrée universitaire de l’ATPA, François Moog a abordé les enjeux ecclésiologiques de la question.Ecouter la première conférence.Ecouter la seconde conférence.
  5. Semaine missionnaire mondiale : des nouvelles du jumelage
     A l'occasion de la Semaine Missionnaire Mondiale qui se déroule du 15 au 22 octobre, le premier numéro du Journal du Jumelage Bayonne-Kara vient de sortir.  Vous le trouverez en téléchargeant la pièce jointe.  
  6. Au revoir ND de Fatima !
    Vendredi 13 octobre, la statue de la Vierge de Fatima a suscité une dernière dévotion à la cathédrale de Bayonne, lors d’un spectacle musical suivi d’une procession aux flambeaux, avec le groupe folklorique Flores de Portugal. Afin de fêter et clôturer le centenaire des apparitions de la Vierge à Fatima dans le diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, un spectacle a été donné à la cathédrale de Bayonne, créé par Martine Conquéret et interprété par 5 acteurs de l'Atelier Théâtre de Notre-Dame et le groupe Flores de Portugal. Alternant des extraits de film pris lors du voyage des pèlerins du diocèse à Fatima en avril dernier avec Mgr Marc Aillet, chants, jeux d’acteurs et danses, le spectacle a permis de voir ou revoir les endroits clefs des apparitions à Fatima, et de découvrir les éléments essentiels du message de la Vierge. Il a fait entrer le public progressivement dans la prière en s’achevant par une procession aux flambeaux. Chacun a agité son mouchoir comme le veut la tradition à Fatima, pour dire adieu à la statue de Vierge repartie pour le Portugal après son séjour de quatre mois dans notre diocèse.
  7. Semaine Missionnaire Mondiale du 15 au 22 octobre 2017 : « Ensemble, osons la mission ! »
    Dans son message pour la Journée Missionnaire Mondiale de 2016, le pape François dit que la mission Ad gentes se poursuit comme une grande et immense œuvre de miséricorde tant spirituelle que matérielle. Il a invité tous les baptisés à “sortir”, en tant que disciples-missionnaires, d’où l’importance pour chacun et chacune de mettre au service des autres ses propres talents, sa créativité, sa sagesse et son expérience.
  8. Le Seigneur fit pour moi des merveilles !
    91 lycéens de première et terminale du Lycée Saint-Dominique de Pau ont participé au pèlerinage du Rosaire à Lourdes du 3 au 7 octobre 2017 sur le thème : "le Seigneur fit pour moi des merveilles !" . Au retour de ces 4 jours passés à Lourdes, nous aussi avons envie de proclamer les merveilles du Seigneur ! Merveille de voir nos jeunes heureux dans le service qu’ils ont choisi. Ceux du « Voiturage-Hôtel » poussent les pèlerins au gré des célébrations, passage à la grotte, course dans Lourdes… Ceux présents dans les unités de vie découvrent les joies et les difficultés de l’animation, des toilettes aux malades, de la parole partagée dans les chambres. Ceux qui œuvrent au service « Intentions de prière » se mettent à l’écoute des pèlerins. Ils recueillent leurs intentions et les transcrivent sur le site Retraite dans la Ville, formant ainsi une grande chaîne de prière au-delà des sanctuaires.Merveille du pèlerinage et du chemin proposé par les Dominicains cette année. D’abord admirer la Création mercredi, puis bâtir la civilisation de l’amour jeudi. Vendredi, jour du sacrement des malades, nous sommes invités à dire : « Dans les larmes, tu m’émerveilles… ». Enfin samedi, nous sommes envoyés pour annoncer les merveilles de Dieu.Merveille enfin d’être témoin de l’action de Dieu dans le cœur de nos grands jeunes. Beaucoup sont interpelés, touchés, retournés même par leur passage aux piscines, leurs discussions avec les malades, la paix qui règne dans les sanctuaires. Nous leur laissons la parole. « Le Rosaire a été pour moi une expérience merveilleuse. C’est…
  9. Les 30 ans de la formation permanente
    Retrouvez les photos des 30 ans du service de la formation permanente à St Pierre de Pau samedi 7 octobre. La journée s'est déroulée à l'église Saint-Pierre de Pau. Après un repas festif et le gâteau d’anniversaire, le  P. Bernard Sesboué, sj, interrogé par l'abbé Benoit Nouvel, responsable de la formation permanente, a donné une conférence sur : "Comment Jésus pouvait-il avoir conscience de son identité divine ?". En fin d'après-midi, l'Eucharistie présidée par M. l’abbé François Bisch, vicaire général, a rassemblé de nombreux prêtres et laïcs et a été l'occasion de fêter les 50 ans de sacerdoce de l'abbé Jean Casanave, qui a dirigé le service de formation permanente pendant de nombreuses années.Ecoutez l'intervention de l'abbé Jean Casanave.
  10. Hommage à Mgr Théas
    Samedi 7 octobre à Barzun -commune natale de Mgr Théas située entre Soumoulou et Pontacq-, environ 150 personnes se sont rassemblées pour rendre hommage à Mgr Théas, mort il y a 40 ans. Une plaque commémorative a été apposée devant la maison natale de l'Evêque et bénie par Mgr Aillet, puis après une conférence du P. Régis-Marie de la Teyssonière, une messe a été concélébrée par les évêques de Lourdes et de Bayonne, Mgr Brouwet et Mgr Aillet, ainsi que l’ensemble des prêtres présents. Mgr Pierre-Marie Théas, ancien évêque de Montauban et de Lourdes, est connu pour avoir protesté publiquement contre les mesures antisémites durant la Seconde guerre mondiale. Son engagement actif dans le secours des Juifs de sa région lui a valu d'être déclaré Juste parmi les nations en 1969. Évêque de Tarbes et Lourdes, il a été à l'origine de la construction de la basilique souterraine Saint-Pie X et de la Cité Saint-Pierre.Ce samedi 7 octobre 2017, à l'occasion du 40ème anniversaire de sa mort, une plaque commémorative a été apposée devant la maison natale de Mgr Theas à Barzun et a été bénie par notre évêque Mgr Marc Aillet, en présence des élus, prêtres et de nombreux paroissiens (voir photos dans la galerie ci-dessous). Puis une conférence a été donnée par le P. Regis-Marie de la Teyssoniere, en présence des deux évêques de Lourdes et de Bayonne : Mgr Nicolas Brouwet et Mgr Marc Aillet. Cette conférence a permis à l’auditoire de mieux connaître Mgr Theas et de…

Login

Please login using your credentials recived by email when you register.

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?

×